En passant :   Quelqu'un de brillant, est-il lumineux ?   Soulignac
Vous êtes ici :   Accueil » 1. Chez les brocheurs [1]
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Nouveautés du site

Sablés imprimés

CLS-sable.gif

Casses

Chapitre 4
Casse de la Commission

Catalogue général
Typo et alentours
Calendrier
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.fornax.fr/data/fr-articles.xml

Introduction à la bibliotératologie


L'ami Étienne Cornevin s'est rendu célèbre de par le monde et les autres planètes de la galaxie en développant son concept de « livre monstre » qui nous intéresse à la monstruosité du texte transformé en livre. Cette approche originale et singulière du livre nous a rapprochés car, de mon côté, j'étudie depuis un certain temps une autre facette de cette culture tératologique, facette liée au livre même, à l'objet qu'il est avec ses qualités et ses défauts. Plus particulièrement, mais sans exclusive, je collecte des livres que les aléas de la vie (la leur, la nôtre ainsi que les interactions entre la leur et la nôtre) ont fait basculer du statut de « livre ordinaire » (voire ordinairement monstres) à celui de « livre monstrueux » pour ne pas emprunter la terminologie exacte d'et.c. et ainsi introduire d'éventuelles confusions

Les livres ainsi collectés et étudiés sont uniques dans leur aspect. Ils sont dotés d'une foule de jumeaux de l'apparence desquels ils se sont éloignés pour une raison quelconque et accidentelle : accident de fabrication, accident de conservation, manipulation hasardeuse, malveillance, malice, etc.
Deux grandes catégories dotées chacunes de subdivisions pour les classifier : monstruosité natale (avant commercialisation), monstruosité postnatale (après).

Pour ne pas trop alourdir cette introduction (nous reviendrons plus tard pour affiner ces concepts), passons à un exemple de monstre de 1re catégorie, subdivision brochage.

Couverture

Extérieurement notre ouvrage donne tous les aspects de la normalité. Il revêt la robe ordinaire de la petite collection d'ouvrages cartonnés « le Livre de Chevet » parus chez l'éditeur Tchou. Une jolie édition des chansons de Georges Brassens. Certes il lui manque la petite boîte recouverte de papier doré qui le protège des agressions extérieures mais là n'est pas la particularité qui le rend unique et monstrueux. Qu'on en juge plus bas.

Page de titre

La couverture cartonnée contient en effet le texte des chansons de Léo Ferré. Notre monstre a été authentifié par Georges Brassens. Il aurait dû l'être également par Léo Ferré mais ce dernier habitant en Italie, il était plus difficile de le joindre.

CLS
septembre 2010


Date de création : 30/09/2010 @ 18:13
Dernière modification : 30/09/2010 @ 19:40
Catégorie : - Bibliotératologie
Page lue 46288 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Les petits derniers...

Alexandre de Tours
& Charles d'Écoman
Typotes XIXe siècle

frnx-275-mini.gif

156 pages,
format 15,2 x 22,8 cm.
Impression numérique.
15 €

 __________

Collectif
Typos XIXe siècle

frnx-276-mini.gif

352 pages,
format 15,2 x 22,8 cm.
Impression numérique.
24 €

 __________

CLS
Heu...
serait-il permis

frnx-277-mini.gif

16 pages,
format 10,5 x 7,4 cm.
100 exemplaires.
Gratuit

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Le livre commenté

Baron Bulto
Carnet de Stresa

four-117.jpg

44 p., format 11 x 16 cm.
composé et imprimé en
typographie au plomb
Tirage à 250 exemplaires.
15 €
en voie d'épuisement

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Les livres commentés
Gratuit


Quelques pages de ce site à visiter pour se divertir ou se « cultiver » :

Cartes de vœux

Poésie alimentaire

Couples singuliers

Les Hirondelles
de Bannes

Laucou à la radio


... pour ceux qui auraient la flemme de chercher.

Visites

 6118674 visiteurs

 33 visiteurs en ligne

Fornax éditeur – 18, route de Coizard, 51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil 75011 Paris – France