En passant :  Il ne faut empêcher personne d'être stupide. La stupidité est l'un des rares privilèges imprescriptibles de l'humanité.  Soulignac
Vous êtes ici :   Accueil » Blog Fornax (& archives) » Bibliophilie
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Librairie fermée
librairie1.gif
LIBRAIRIE EN LIGNE
DE FORNAX
Suite à un grave
dysfonctionnement dans la gestion des commandes, la librairie est fermée jusqu'à nouvel ordre.
Le livre de la semaine

Maurice Fourré
Une Conquête

Article sur l'ouvrage.

28 pages, format 16 x 25 cm.
composé et imprimé en
typographie au plomb
Tirage à 450 exemplaires.
16 €

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Catalogue général
Les livres de la semaine
Typo et alentours
Les petits derniers...

Raymond Callemin
Lettre
à Arthur Mallet

frnx-259.jpg

8 pages, format 9,7 x 20 cm.
50 exemplaires.
45 €

 __________

CLS
Quasimodo
le simplet

Quasimodo

36 pages, format 14 x 14 cm.
100 exemplaires.
10 €

 __________

CLS
Un point
c'est tout

Un point c'est tout

36 pages, format 14,8 x 7 cm.
100 exemplaires.
5 €

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Gratuit


Quelques pages de ce site à visiter pour se divertir ou se « cultiver » :

Cartes de vœux

Poésie alimentaire

Couples singuliers

Les Hirondelles
de Bannes

Laucou à la radio


... pour ceux qui auraient la flemme de chercher.

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
100 Abonnés
Visites

 1436961 visiteurs

 52 visiteurs en ligne

Calendrier
Blog Fornax (& archives) - Bibliophilie

Bibliophilie

Repenti  -  par cls

Billet d'un bibliomane repenti.

Il y a des billets qu'on écrit comme des messages dans des bouteilles : on ne sait pas pour qui, on ne pense à personne en particulier. Ce n'est pas le cas de celui-ci.

Allez, foin des intro (-ductions, -spections), au fait, au fait :
Il fut un temps, mon bon monsieur, ma bonne madame, où une bonne moitié du courrier que je recevais était constituée de catalogues de libraires d'ancien.
Matin. Ouverture de la boîte. Courrier. Lettre A5 ou lettre A4, un peu épaisse, envoi en nombre, ouvrons vite... catalogue ! Enveloppe sagouinement déchirée, doigts fébriles, surdosage d'adrénaline, palpitant en surchauffe, 120 au compteur, roule Marcel...
« Zut ! Léon, c'est moi qui ai fait sa saisie et sa compo, je me suis déjà servi, au passage... ».
« Tiens, Pabian, un Gourmont coincé entre 25 Anatole France, lecture distraite mais jusqu'au bout, on ne sait jamais... Il peut y avoir du bon... ».
« Ah ! Pierre ! N'en fait pas souvent, çui-là ! Les Marsiens débarquent, allons-donc ! Rien que du bon, des prix bonbon mais on peut toujours rêver et on ne se prive pas. ».
« La Malle du Martroi, sacré foutoir tapé à la machine, papier dégueulasse, ronéo qui pue, lecture pénible mais ne rien laisser passer. Le plus souvent rien mais parfois le chopin... comme chez Giard, Fables d'Esope imprimées par Baskerville, mini gravures en taille-douce, pour cent balles ! ».
« Sylvain ! S'arrangeait toujours au début à caser un Fourneau quelque part. Par amitié, par jeu. ».
« Jean-Yves. Liste de présentation modeste, comme Léon. Et toujours de bonnes choses, comme Léon. L'était au bout du monde. Depuis que j'ai déménagé, c'est un voisin, mais manque de pot (pour lui) j'ai plus un rond. ».
« Tiens ! du vert... c'est Nicole ! ».

Catalogue

Et toujours, toujours le même rite. Tout de suite aux "R" pour Rachilde, aux "J" pour Jarry, aux "G" pour Gourmont... après, la lecture séquentielle du "A" au "Z", pour les autres... Crayon à la main pour noter les numéros sur la couv., juste à côté du téléphone, pas perdre de temps. Pas libre, merde, pas libre ! Heureusement, y'a le bis. Essai, essai, essai, jusqu'à ce que ça décroche.
« Oui, c'est Machin... oui, merci, vous (tu) avez (as) reconnu ma voix... Je voudrais savoir si vous (tu) avez (as) encore les numéros... [liste] ! ».
Raccroche. Joie ou déception. Ça dépend.... Diminution du taux d'adrénaline. Diminution du rythme cardiaque, allez, Marcel, on se calme... Notre présent est déjà du passé, retour à la vie ordinaire. Maussade. Puis, attente morne devant la boîte aux lettres, qu'arrive l'ouvrage commandé à la force du poignet... ou un nouveau catalogue.

Allez, Yves, bibise sur la trutruffe !
cls.

Publié le 16/10/2008 @ 00:38   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Réaction n°1  -  par jtmaston

le 16/10/2008 @ 11:12

Voilà encore un texte qui ferait bien sur mon blog, ma doué !
Au moins, je me dis qu'on ne pouvait pas le rater, le catalogue Delatte, avec sa couleur...
Pas de commentaires sur la couverture, le Laucou ! C'est moi qui l'avait remaniée et je sais ce qu'elle vaut.

Biffe sur la Truse.

Y.
Rubriques

Déplier Fermer Tératologie livresque

Déplier Fermer Typo rurale

Déplier Fermer Typo des rues

Déplier Fermer Typo des bois

Déplier Fermer Proverbes

Déplier Fermer Pratique éditoriale

Déplier Fermer Pratique typographique

Déplier Fermer Post-concours

Déplier Fermer Nouvelles internes

Déplier Fermer Nouvelles externes

Déplier Fermer Mes maîtres

Déplier Fermer Lieux de convivialité

Déplier Fermer La photo du jour...

Déplier Fermer Contes et nouvelles

Déplier Fermer Concours

Déplier Fermer Bibliophilie

Déplier Fermer Art

Déplier Fermer Amis

Déplier Fermer Alphabet

Derniers billets
06/05/2017 @ 11:51
Un peu de tout ...
22/04/2017 @ 17:46
Cercueil ...
07/04/2017 @ 20:22
Rébus ...
03/04/2017 @ 10:40
Il était une fois... ...
Derniers commentaires
Archives
05-2017 Juin 2017 07-2017
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Billets des amis


Fornax éditeur – 18, route de Coizard, 51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil 75011 Paris – France