En passant :   Il est d'usage de rire aux enterrements pour bien se prouver qu'on est encore vivant.   Soulignac
Vous êtes ici :   Accueil » Blog Fornax (& archives) » Typo des rues
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Librairie fermée
librairie1.gif
LIBRAIRIE EN LIGNE
DE FORNAX
Suite à un grave
dysfonctionnement dans la gestion des commandes, la librairie est fermée jusqu'à nouvel ordre.
Le livre de la semaine

Maurice Fourré
Une Conquête

Article sur l'ouvrage.

28 pages, format 16 x 25 cm.
composé et imprimé en
typographie au plomb
Tirage à 450 exemplaires.
16 €

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Catalogue général
Les livres de la semaine
Typo et alentours
Les petits derniers...

Raymond Callemin
Lettre
à Arthur Mallet

frnx-259.jpg

8 pages, format 9,7 x 20 cm.
50 exemplaires.
45 €

 __________

CLS
Quasimodo
le simplet

Quasimodo

36 pages, format 14 x 14 cm.
100 exemplaires.
10 €

 __________

CLS
Un point
c'est tout

Un point c'est tout

36 pages, format 14,8 x 7 cm.
100 exemplaires.
5 €

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Gratuit


Quelques pages de ce site à visiter pour se divertir ou se « cultiver » :

Cartes de vœux

Poésie alimentaire

Couples singuliers

Les Hirondelles
de Bannes

Laucou à la radio


... pour ceux qui auraient la flemme de chercher.

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
100 Abonnés
Visites

 1560107 visiteurs

 16 visiteurs en ligne

Calendrier
Blog Fornax (& archives) - Typo des rues

Typo des rues

Poncifs  -  par cls

Entre les deux mon cœur balance.

Vice et Vertu

On ignore si dames ou damoiselles passent du temps à parcourir les pages du blog de ce site. On ignore de même la fréquentation des messieurs et damoiseaux. Et peu importe.
L'image ci-dessus pourrait mettre en émoi la première de ces catégories de personnes. Ce n'est pas dans un tel but, plutôt trivial, qu'on l'a placée ici. Cette image n'est rien d'autre que le fragment d'une publicité de rue (placée sous verre, ce qui explique la superposition du réel à l'image) où nos gentils publicitaires se sont amusés (cela commence à ne plus être trop neuf) à inverser l'un de leurs poncifs majeurs de vente (donner à voir de la femme à poil) en utilisant un adonis imberbe du torse mais mal rasé des joues (signe de moderne virilité) pour séduire la consommatrice de base censée se pâmer devant un tel spectacle. S'il n'y avait que cela dans cette image, on n'aurait pas pris la peine d'en infliger la vue aux passants de ce site plutôt orienté littérature et typographie. Cela suffit bien de trouver de telles images dans la rue. On n'entamera pas non plus de discours sur la chosification de l'homme qui crée maintenant parité avec celle plus ancienne de la femme. Laissons cela aux aux tenants des gender studies. Notre créneau est la typographie, montons dessus et observons.
Trois écritures sont présentes. Sur la poitrine du post-éphèbe, une scripte volontaire, L'HOMME écrit de main de femme, dans un rouge qui suggère, bien sûr, le désir et l'improvisation
savamment étudiée. Car, foin du crayon ou du marker comme outil, n'aurait-on pas utilisé un bâton de rouge à lèvres ? Pas mal, mais plus intéressants toutefois sont les deux mots sur les poignets de femmes.
Le vice est typographié en gothique et la vertu en ronde (ou pour tout le moins en écriture d'écolière studieuse). Une opposition qui ne manque pas de nous faire penser à celle que ce pays a vécu au siècle dernier entre 1939 et 1945. Le vice allemand et la vertu française. Alors quoi, messieurs les publicitaires... on tambouille encore et toujours les mêmes vieux ragoûts, ça manque un peu d'imagination, ça sent trop le réchauffé. Pour changer, pourquoi pas : le vice gras, la vertu maigre (on est encore dans le poncif, mais typographiquement moins usé), ou le vice allongé, la vertu en caractère droit ? Ou le vice dans un caractère au dessin mou (Hobo, par exemple) et la vertu dans un caractère au dessin simple et épuré (Futura light). Il y a tant de solutions possibles...
 
Publié le 09/03/2011 @ 19:20   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Déplier Fermer Tératologie livresque

Déplier Fermer Typo rurale

Déplier Fermer Typo des rues

Déplier Fermer Typo des bois

Déplier Fermer Proverbes

Déplier Fermer Pratique éditoriale

Déplier Fermer Pratique typographique

Déplier Fermer Post-concours

Déplier Fermer Nouvelles internes

Déplier Fermer Nouvelles externes

Déplier Fermer Mes maîtres

Déplier Fermer Lieux de convivialité

Déplier Fermer La photo du jour...

Déplier Fermer Contes et nouvelles

Déplier Fermer Concours

Déplier Fermer Bibliophilie

Déplier Fermer Art

Déplier Fermer Amis

Déplier Fermer Alphabet

Derniers billets
06/05/2017 @ 11:51
Un peu de tout ...
22/04/2017 @ 17:46
Cercueil ...
07/04/2017 @ 20:22
Rébus ...
03/04/2017 @ 10:40
Il était une fois... ...
Derniers commentaires
Archives
07-2017 Août 2017 09-2017
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Billets des amis


Fornax éditeur – 18, route de Coizard, 51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil 75011 Paris – France