En passant :  Suis-je censé être sensé ?  Soulignac
Vous êtes ici :   Accueil » Blog Fornax (& archives) » Typo des rues
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Librairie fermée
librairie1.gif
LIBRAIRIE EN LIGNE
DE FORNAX
Suite à un grave
dysfonctionnement dans la gestion des commandes, la librairie est fermée jusqu'à nouvel ordre.
Le livre de la semaine

Maurice Fourré
Une Conquête

Article sur l'ouvrage.

28 pages, format 16 x 25 cm.
composé et imprimé en
typographie au plomb
Tirage à 450 exemplaires.
16 €

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Catalogue général
Les livres de la semaine
Typo et alentours
Les petits derniers...

Raymond Callemin
Lettre
à Arthur Mallet

frnx-259.jpg

8 pages, format 9,7 x 20 cm.
50 exemplaires.
45 €

 __________

CLS
Quasimodo
le simplet

Quasimodo

36 pages, format 14 x 14 cm.
100 exemplaires.
10 €

 __________

CLS
Un point
c'est tout

Un point c'est tout

36 pages, format 14,8 x 7 cm.
100 exemplaires.
5 €

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Gratuit


Quelques pages de ce site à visiter pour se divertir ou se « cultiver » :

Cartes de vœux

Poésie alimentaire

Couples singuliers

Les Hirondelles
de Bannes

Laucou à la radio


... pour ceux qui auraient la flemme de chercher.

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
100 Abonnés
Visites

 1348735 visiteurs

 33 visiteurs en ligne

Calendrier
Blog Fornax (& archives) - Typo des rues

Typo des rues

Pâtisserie  -  par cls

Enseigne.

Enseigne de pâtisserie.

En passant, et en jetant un regard distrait à la boutique, on peut se dire : « Tiens, le soleil a encore fait des siennes et a fait pâlir les lettres de cette enseigne. » Mais on s'arrête, on réfléchit quelques instants et on se dit que ce n'est pas possible. Toutes les lettres auraient pâli de la même façon, dans ce cas. Alors on se dit : « Certaines lettres ont été abîmées, elles ont été changées et les neuves sont plus foncées que les anciennes. » Mais non, une fois de plus. En regardant mieux, on constate que seuls les « A, a » et les « S, s » sont plus foncés. Trop improbable comme coïncidence. C'est alors que l'illumination arrive (elle n'est pas rapide parfois) : A et S sont les initiales du pâtissier. Ce qui génère une dernière réflexion, en manière d'interrogation : « Est-ce une bonne idée d'avoir ainsi procédé ? »
Publié le 20/03/2012 @ 10:10   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Déplier Fermer Tératologie livresque

Déplier Fermer Typo rurale

Déplier Fermer Typo des rues

Déplier Fermer Typo des bois

Déplier Fermer Proverbes

Déplier Fermer Pratique éditoriale

Déplier Fermer Pratique typographique

Déplier Fermer Post-concours

Déplier Fermer Nouvelles internes

Déplier Fermer Nouvelles externes

Déplier Fermer Mes maîtres

Déplier Fermer Lieux de convivialité

Déplier Fermer La photo du jour...

Déplier Fermer Contes et nouvelles

Déplier Fermer Concours

Déplier Fermer Bibliophilie

Déplier Fermer Art

Déplier Fermer Amis

Déplier Fermer Alphabet

Derniers billets
06/05/2017 @ 11:51
Un peu de tout ...
22/04/2017 @ 17:46
Cercueil ...
07/04/2017 @ 20:22
Rébus ...
03/04/2017 @ 10:40
Il était une fois... ...
14/03/2017 @ 12:24
Deux petits derniers... ...
Derniers commentaires
Archives
04-2017 Mai 2017 06-2017
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Billets des amis


Fornax éditeur – 18, route de Coizard, 51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil 75011 Paris – France