En passant :   Quelqu'un de brillant, est-il lumineux ?   Soulignac
Vous êtes ici :   Accueil » Blog Fornax (& archives) » Alphabet
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Les petits derniers...

Alexandre de Tours
& Charles d'Écoman
Typotes
XIXe siècle

frnx-275-mini.gif

156 pages,
format 15,2 x 22,8 cm.
Impression numérique.
15 €

 __________

Collectif
Typos
XIXe siècle

frnx-276-mini.gif

352 pages,
format 15,2 x 22,8 cm.
Impression numérique.
24 €

 __________

CLS
Heu...
serait-il permis

frnx-277-mini.gif

16 pages,
format 10,5 x 7,4 cm.
100 exemplaires.
Gratuit

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Nouveautés du site

Sablés imprimés

CLS-sable.gif

Casses

Chapitre 4
Casse de la Commission

Le livre de la semaine

Maurice Fourré
Une Conquête

Article sur l'ouvrage.

28 pages, format 16 x 25 cm.
composé et imprimé en
typographie au plomb
Tirage à 450 exemplaires.
16 €

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Catalogue général
Les livres de la semaine
Typo et alentours
Gratuit


Quelques pages de ce site à visiter pour se divertir ou se « cultiver » :

Cartes de vœux

Poésie alimentaire

Couples singuliers

Les Hirondelles
de Bannes

Laucou à la radio


... pour ceux qui auraient la flemme de chercher.

Visites

 5217285 visiteurs

 99 visiteurs en ligne

Calendrier
Blog Fornax (& archives) - Alphabet

Alphabet

Le D  -  par cls

Au commencement de la typo était l'alphabet,
aujourd'hui, le D.


Le D

Dédé le bouclé aime bien filer à l'anglaise des endroits qu'il fréquente, histoire de garder ses ronds. Il s'éclipse en loucedé, il se barre, il se trisse, le plus souvent par la fenêtre car les portes n'apportent que du fâcheux. Souple et mince comme Valentin le Désossé, un simple œil-de-bœuf lui suffit pour sauter dans la rue et s'évaporer comme la fumée de son cigare. Un cigare subtilement emprunté à la pochette d'un bourgeois de passage. Dédé – « Monsieur le D » comme il aime à se faire appeler quand il ne grenouille pas dans les milieux interlopes –, vous l'avez deviné, nous vient des années 1920. On le reconnaît de loin avec son costume pied de coq, ses tartines bicolores, son jonc à la Chaplin et son canotier à la Chevalier. Mais on ne l'aperçoit que lorsque le terrain est dégagé. Et encore, il est toujours pressé. Il n'est pas souvent allé aux écoles mais ça ne lui a pas empêché d'apprendre à compter. D'ailleurs là, faut pas qu'il traîne, il a du boulot, faut qu'il aille relever les compteurs...

Publié le 16/11/2010 @ 16:57   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Déplier Fermer Tératologie livresque

Déplier Fermer Typo rurale

Déplier Fermer Typo des rues

Déplier Fermer Typo des bois

Déplier Fermer Proverbes

Déplier Fermer Pratique éditoriale

Déplier Fermer Pratique typographique

Déplier Fermer Post-concours

Déplier Fermer Nouvelles internes

Déplier Fermer Nouvelles externes

Déplier Fermer Mes maîtres

Déplier Fermer Lieux de convivialité

Déplier Fermer La photo du jour...

Déplier Fermer Contes et nouvelles

Déplier Fermer Concours

Déplier Fermer Bibliophilie

Déplier Fermer Art

Déplier Fermer Amis

Déplier Fermer Alphabet

Derniers billets
07/01/2021 @ 12:59
2021... ouf ! ...
28/11/2020 @ 12:26
Du nouveau... enfin ! ...
01/04/2020 @ 17:43
Poésie... ...
27/03/2020 @ 20:00
Jeux littéraires ...
25/03/2020 @ 02:15
Ne pas... ...
Derniers commentaires
Archives
12-2020 Janvier 2021 02-2021
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Billets des amis


Fornax éditeur – 18, route de Coizard, 51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil 75011 Paris – France